Les Travailleuses Missionnaires

« Entre Dieu et l’humanité rétablir et continuer le dialogue,
voilà l’apostolat missionnaire »

P. Marcel Roussel-Galle

En 1947, le Père Roussel  écrit :
« Les masses paganisées m’attirent. Je voudrais les évangéliser par l’intermédiaire de jeunes filles, toutes données à Dieu… »

Le 11 février 1950, il donne à ces premières jeunes filles le nom de : Travailleuses Missionnaires de l’Immaculée. Ainsi commence la Famille Missionnaire Donum Dei.

Les Travailleuses Missionnaires de l’Immaculée :

  • Sont des vierges chrétiennes, carmélites dans le monde
  • Elles vivent entre sœurs de toutes races un esprit de famille
  • Elles partent, dans l’obéissance et la pauvreté, vers n’importe quel pays où elles sont envoyées
  • Elles enracinent leur vie d’amour pour le Christ dans et à travers toutes leurs activités quotidiennes
  • Portant ainsi en plein monde non ou sous-évangélisé, la lumière de l’Evangile.

Selon l’esprit de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, du Carmel et de saint François de Sales, à l’exemple de sainte Jeanne d’Arc et des premières vierges chrétiennes, les TM de l’Immaculée s’engagent à la suite du Christ temporairement par les Fiançailles et définitivement au jour de leurs Epousailles avec le Christ : elles s’offrent à l’Amour Miséricordieux du Bon Dieu et font leur profession de Tertiaire Séculière Carmélitaine.

Désirant sanctifier le monde du travail ainsi que les familles, les TM de l’Immaculée s’engagent dans leurs restaurants – ″Carmels ouverts″ appelés L’Eau Vive, dans des centres d’accueil, des crèches, des foyers d’étudiants, de l’enseignement catéchétique, dans l’animation spirituelle de sanctuaires diocésains, dans des professions libérales, etc…

Elles apportent une attention particulière aux quartiers les plus pauvres et les plus abandonnés spirituellement. Auprès de ceux qu’elles rencontrent, elles veulent :

  • Témoigner de Jésus, enseigner sa Parole, préparer aux sacrements
  • Affirmer la primauté de Dieu face au matérialisme ambiant
  • Rayonner l’amour universel du Christ qui unit en une seule famille des hommes et des femmes de toutes races et de tous niveaux sociaux.