Missions

Afrique►
Amérique►
Asie►
Europe►
Océanie►

On peut distinguer, à ce jour, deux phases dans les choix et priorités d’action des TM de l’Immaculée : les missions expérimentées les 1ères années, et la création des « Eau Vive ».

LES MISSIONS EXPÉRIMENTÉES DANS LES PREMIÈRES ANNÉES

Fidèle à son inspiration première et à l’appel du Cardinal SUHARD sur les milieux du travail déchristianisés, les TM de l’Immaculée s’engagent partout où le message du Christ est ignoré, spécialement auprès des femmes. Elles exercent leur mission de véhiculer l’Amour Miséricordieux de Dieu, à travers une vie « d’incarnation totale˝ en se faisant travailleuses au milieu des travailleurs. Elles pénètrent les usines, les bars de la région parisienne et s’engagent auprès des prostituées à Pigalle. Certaines sont envoyées dans des bars du port de Toulon ou dans des usines du Doubs. D’autres encore s’engageront dans des collèges, des lycées, des hôpitaux, des grands magasins, des ateliers de haute couture, ou la banque.

UN TOURNANT : LA CRÉATION DES « EAU VIVE »

Dans les années 1958, l’appel à un rayonnement international se fit sentir et commença alors la grande migration qui devait conduire les TM de l’Immaculée dans les quatre coins du monde pour témoigner de l’universalité du message évangélique. Autour des années 1960, l’idée de créer des lieux de mission prend forme : les ˝EAU VIVE˝.
L’Eau Vive a une dimension matérielle, fonctionnelle. Elle est un port d’attache, le lieu de vie des TM de l’Immaculée. Elle poursuit une mission d’accueil et d’écoute à travers une restauration qui est une activité dont le dessein n’est pas économique. Le restaurant renvoie symboliquement au mystère de l’Eau Vive, au ˝Puits de Jacob˝ avec la rencontre du CHRIST et de la Samaritaine. SON BUT EST AVANT TOUT APOSTOLIQUE.

LES AUTRES VISAGES DE LA MISSION D’AUJOURD’HUI

Si l’Eau Vive est aujourd’hui la forme la plus connue de la mission des TM de l’Immaculée, elles restent néanmoins ouvertes aux nombreux appels dans lesquels elles cherchent à vivre leur charisme : gestion de maisons d’accueil, foyer de jeunes étudiantes, orphelinat, crèches, Centre de formation de jeunes filles défavorisées ; ou autres engagements spécifiques.