Joie pascale dans une favela de Rio

Dans le morro de Pavão dans la favela Pavão Pavãozinho, le dimanche des Rameaux, nous avions décidé de faire la bénédiction des Rameaux sur la place Pavãozinho, puis de marcher en procession entre les bars qui côtoient la communauté. Avec les organisateurs, nous avions organisé cela pour témoigner publiquement notre foi mais également prier pour toutes les jeunes filles, la plupart jeunes mamans, qui passent leurs nuits à consommer des drogues, et à se prostituer. A toute, nous voulions dire que Dieu est un père riche en Miséricorde et qu’Il les aime.
Notre foi a terriblement été mise à l’épreuve, mais malgré tout, nous avons tenu bon avec cette certitude que Jésus est venu sauver tout homme et toute femme et qu’il marche sans peur vers Jérusalem pour souffrir et mourir, parce qu’Il nous aime !
Le P. José Roberto, curé de la paroisse de la Résurrection et ses 7 prêtres avaient savamment programmés les célébrations du Triduum :
Le jeudi saint, dans la chapelle du morro, il y eut la messe de la Sainte Cène, au cours de laquelle il y eut le lavement des pieds de gens simples du morro. La solennité du moment, la délicatesse des gestes, la bonté dans les regards… ce rite en particulier a saisi d’émotion toute l’assemblée.
Le vendredi saint, contre toute espérance, de nombreuses personnes qui ne fréquentent pas le morro ont tenu à participer au chemin de Croix. Elles mettaient pied pour la première fois dans ce lieu et découvraient les coins et recoins qui nous sont si familiers. Elles nous ont accompagnées jusqu’au sommet du morro puis, avec elles, nous sommes tous redescendus, en méditant et chantant les stations du Chemins de Croix. Ce fut un intense chemin de croix !
Le samedi saint, au cours de la veillée pascale, toujours dans la petite chapelle du morro, le baptême de deux bébés a permis à chacun de confession son attachement et sa foi en la Trinité. Cette fois-là encore, la chapelle était bien trop petite pour contenir la foule.
Finalement, le dimanche de la Miséricorde, dans la paroisse de la Résurrection située au pied du morro, 34 enfants de la communauté paroissiale ont reçu pour la première fois Jésus dans leur vie. La célébration a été une réelle fête pascale.
Oui, Jésus Christ est vraiment ressuscité !

Chemin de Croix dans la Favela

Nouveaux Communiants de la favela